• Expositions précédentes

Expositions précédentes

3 mai 2014 – 30 octobre 2017

Début mai 2014 , la Vanhaerents Art Collection – initiative privée de l’ancien entrepreneur Walter Vanhaerents – inaugurera sa troisième exposition intitulée Man in the Mirror. Tout comme la précédente exposition Sympathy for the Devil, conçue avec Pierre-Olivier Rollin, directeur de B.P.S. 22, Walter Vanhaerents a fait appel pour l’occasion à un commissaire extérieur. En collaboration avec Emma Dexter, qui a organisé ces dernières années d’importantes expositions pour ICA et la Tate Modern, il a opéré une sélection dans sa riche collection d’art contemporain.

plus d’info


Dans le Project Room la Vanhaerents Art Collection organise annuellement une exposition individuelle d’un artiste dont l’œuvre est représenté dans la collection.

21 avril 2016 – 28 octobre 2017

Many suns and worlds est la première exposition individuelle de Tomás Saraceno en Belgique. Cette exposition, qui s’inscrit dans l’ambitieux projet de l’artiste argentin intitulé Cloud Cities, présente une nouvelle installation spécialement conçue pour l’espace projets de la Vanhaerents Art Collection.

more information

3 mai 2014 – 30 janvier 2016


Dans la vidéo Marilyn, Philippe Parreno nous fait voir le monde à travers les yeux de Marilyn Monroe qui, perdue dans ses rêveries dans sa suite du Waldorf Astoria Hotel, s’installe à son bureau pour écrire. Parreno a reconstitué jusque dans les moindres détails la chambre d’hôtel de la star du cinéma et a fait imiter sa voix et son écriture par un robot spécialement conçu à cet effet.
S’agissant de la raison pour laquelle il n’a pas porté à l’image l’actrice elle-même – ou éventuellement une doublure – il a déclaré: « Je souhaitais une autre approche. Marilyn a sombré à cause du rapport qu’elle avait au cinéma et à sa propre image. C’est ce qu’illustre cette vidéo. »

plus d’info

(30 avril 2011 – 30 novembre 2013)
La deuxième exposition de la Vanhaerents Art Collection, rassemble les œuvres d’artistes contemporains internationaux donnant forme aux idées véhiculées par le morceau éponyme des Rolling Stones sur l’album Beggars Banquet.
plus d’info

(20 avril 2012 – 30 novembre 2013)
Quarante ans après l’interprétation polémique du Satyricon par Federico Fellini (1969), le collectif d’artistes russe AES+F revisite l’œuvre littéraire classique du poète romain Gaius Petronius Arbiter. Leur création, The Feast of Trimalchio (2009) est une installation vidéo basée sur la Cena Trimalchionis, le passage du Satyricon dans lequel Trimalchio, un esclave dont la liberté a été rachetée, occupe le rôle central. Nom devenu synonyme de luxe, opulence et plaisir démesuré, Trimalchio caractérise la vanité même : les plaisirs humains sont aussi éphèmères que l’existence humaine.

plus d’info

(23 avril 2010 – 10 mars 2012)
David Altmejd (1974, Montréal) finissait voici trois ans une série de six sculptures monumentales composées de miroirs. Pensés comme des colosses d’inspiration classique, ces géants ont été exposés pour la première fois lors de l’ouverture du Denver Museum of Contemporary Art. Acquis par la Vanhaerents Art Collection après cette exposition, ils ont été montrés au Magasin de Grenoble et aux Abattoirs à Toulouse en 2009.
plus d’info

(16 mars 2007 – 27 juin 2010)
La première exposition temporaire de la Vanhaerents Art Collection, Disorder in the house, présentait quelques 70 œuvres d’art de 30 artistes internationaux. La sélection des œuvres avait été effectuée par Walter Vanhaerents en personne, qui s’était principalement tourné vers des créations datant de la fin des années 1990 à aujourd’hui de jeunes artistes qui ont plus ou moins été fascinés par le pop-art. La façon dont les oeuvres d’art étaient réunies invitait les spectateurs à découvrir de nouvelles associations.
plus d’info

(16 mars 2007 – 6 mars 2010)
Une étoile géante de lumière fluorescente. Un grand panneau routier plié. Un reverbère vert pendant au-dessus d’un poteau dans un équilibre précaire. Une bougie rouge allumée dans une cabine téléphonique. L’intervention de l’artiste anglais Mark Handforth (1969, Hong Kong) pour la première exposition du project room de la Vanhaerents Art Collection rassemble quatre œuvres récentes: Stardust (2005), Silver Sign (2004), Green (2005) et Red (2005).
plus d’info