(16 mars 2007 – 6 mars 2010)

Une étoile géante de lumière fluorescente. Un grand panneau routier plié. Un reverbère vert pendant au-dessus d’un poteau dans un équilibre précaire. Une bougie rouge allumée dans une cabine téléphonique. L’intervention de l’artiste anglais Mark Handforth (1969, Hong Kong) pour la première exposition du project room de la Vanhaerents Art Collection rassemble quatre œuvres récentes: Stardust (2005), Silver Sign (2004), Green (2005) et Red (2005).

Les sculptures de Mark Handforth confrontent les spectateurs avec des objets du quotidien placés dans un contexte inhabituel. L’artiste s’inspire d’éléments de l’espace publique comme des reverbères, des panneaux routiers ou des illuminations en néon. Il utilise ces objets comme des ready-made (comme la cabine téléphonique dans Red) ou en crée des répliques exactes qu’il ‘transforme’ par la suite, en les agrandissant ou en les pliant par exemple. Ces interventions à premiere vue destructives rendent les sculptures subversives. Les œuvres de Handforth font reference, en plus de leur aspect pop, à l’art minimal et aux créations d’un artiste tel Dan Flavin.

Stardust, 2005
lampes fluorescentes
dimensions variable

Silver Sign, 2004
aluminium, vinyl réflecteur
305 × 700 × 595 cm

Green, 2005
reverbère, tige en fer
dimensions variable

Red, 2005
cabine téléphonique, bougie
75 × 37 × 24 cm